SERDS en bref !

Qui est membre du SERDS ?

Tous les techniciens et techniciennes qui sont à l’emploi de RDS et qui payent des cotisations retenues sur leurs payes. De plus, pour être un membre actif du syndicat et pour des raisons légales, un formulaire d’adhésion se doit d’être rempli par les nouveaux membres.

Pourquoi y a-t-il un syndicat à RDS ?

Le syndicat existe depuis l’automne 2001. Avant cela, il n’y avait pas de syndicat pour défendre les intérêts des employés face aux politiques d’entreprise. RDS venait d’être vendu à CTV, les bénéfices sociaux ont été nivelés par le bas sans avoir d’augmentations salariales pour palier à ces pertes. C’est ainsi que les employés ont décidé de se regrouper en syndicat pour négocier globalement des conditions de travail et ainsi mettre fin au régime existant qui consistait à négocier individuellement des conditions et bénéfices. De plus, on créait un système qui empêchait les abus et les passes-droit. De ce fait, chaque employé syndiqué sait de combien sera son augmentation annuelle au mois d’avril de chaque année. Peu importe le nombre d’heures passés à RDS.

Comment fonctionne notre syndicat ?

Le SERDS est un syndicat autonome affilié avec la CSN, mais il est régi par ses statuts et règlements. Ce que cela veut dire en somme, c’est que ce sont tous les membres actifs qui forment notre syndicat. Tout le monde qui a rempli sa carte d’adhésion a droit de parole et a droit de faire des propositions. L’assemblée de ses membres actifs décide des mesures et de la direction que le comité exécutif devra prendre pour répondre à ses besoins et ses aspirations. Les statuts et règlements sont ce qui définit notre syndicat. La CSN pour sa part fournit des services professionnels essentiels. Parmi ceux-ci, un conseiller syndical à plein temps, un service juridique fort compétent, un service de recherche qui s’avère utile en de nombreuses occasions, notamment lors des négociations.

Le comité exécutif en gros est là pour s’assurer que les assemblées sont faites selon les dispositions des statuts et règlements. C’est l’exécutif qui est mandaté pour être le porte-parole de cette assemblée auprès de l’employeur.

La convention collective ?

C’est un document légal écrit dans un style plus ou moins littéraire. Ce document constitue néanmoins le contrat de travail qui vous lie à votre employeur. Il est donc extrêmement important. Chaque membre devrait le consulter au moins une fois pour voir ce qu’il renferme. De plus, vous pouvez le consulter sur le site internet du syndicat (serds.org). Il est divisé en sections et en chapitres vous permettant de repérer rapidement le sujet qui vous intéresse. Il ne faut surtout pas oublier les lettres d’entente en annexe. Pour les employés surnuméraires, l’annexe B est le point primordial qui statue l’appel au travail. Si le texte ne vous semble pas clair, un délégué syndical est à votre disposition pour vous éclairer. Demandez à vos collègues qui sont vos délégués.

Problème au travail ?

Avant de contacter un membre de l’équipe syndicale, assurez-vous d’avoir bien noté tous les éléments du problème, afin de les expliquer au délégué (avoir en sa possession feuille de temps, horaires ou autres documents qui pourraient devenir des éléments de preuve). Ensuite, le délégué vous donnera les indications ou les marches à suivre pour répondre plus adéquatement au problème. N’oubliez  pas que le syndicat ne dispose que de 30 jours à partir de la connaissance du problème pour déposer un grief. Dans l’incertitude, demandez à un représentant syndical.

 

Consultez la convention collective en ligne !